:: Forum fermé ::
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite fringale

Aller en bas 
AuteurMessage
Megumi Sakata
・◕ ∞ ◕・ ~ Bird ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 28
Localisation : Dans un arbre ou au Dojo
Age Rp: : 20 ans
Pouvoirs: : Facultés félines
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Petite fringale   Ven 7 Aoû - 14:04

La nuit était tombée et la ville avait retrouvé son calme. Mis à part les lumières des réverbères, tout était éteind, chacun s'étant laissé bercé dans les bras de Morphée. De temps à autre un léger bruit de voiture venait rompre le silence qui s'était installé dans le quartier.

A l'institution aussi tout le monde dormait. Ou du moins presque tout le monde. Toujours un peu énervée par les récents évènements, Megumi avait un peu de mal à trouver le sommeil. De plus, elle dormait déjà beaucoup dans la journée et commençait à préférer le calme de la nuit, propice à la réflexion et à la méditation. Elle repensait au retour de ses amis qui lui avaient tant manqué, aux changements qui s'étaient opérés pour chacun d'entre eux et les propres changements qu'elle a subit ces dernières semaines. La Neko avait quitté sa chambre et parcourait les couloirs vides. C'était presque effrayant, mais sa vision nocturne lui donnait une toute autre apparence comme si la lumière était allumée. Sa vue était devenue tellement précise qu'elle remarquait tout. S'avançant à patte de velour, Megumi passa devant la porte des chambres sans aucun bruit. Le seul bruit qu'il pourrait y avoir serait le gargouilli de son ventre. La jeune femme n'avait pas mangé depuis un moment et commençait à avoir faim. Bien qu'elle doutait qu'il y aurait à manger après tant d'années, Megumi se dirigea vers le self où ils avaient l'habitude de prendre les repas.

Tout était encore poussiéreux. Les toiles d'araignées avaient été désertées par leurs créatrices et une vitre avait été brisée. La lune éclairait cette salle tout en longueur dont la jeune femme parcourait l'allée centrale en direction des cuisines. La porte franchie, elle chercha le cajibi et ne tarda pas à le trouver. Là étaient entreposées plusieures boîtes de conserve. Megumi regardait les étiquettes et se mit à sourire lorsqu'elle se rendit compte qu'elles n'étaient pas encore périmées.


"Aaaaah je vais enfin pouvoir manger !"

Elle jeta son dévolu sur une boîte de chili con carne qu'elle ouvrit avec ses griffes. Elle prit une casserole et la nettoya avant de verser le contenu de la boîte. La Neko chercha à présent une boîte de grandes allumettes afin d'allumer le gaz. Là encore la chance lui souriait. Non seulement elle avait trouvé des allumettes, mais en plus le gaz n'avait pas été coupé. Seule la lumière bleutée des flammes éclairait la cuisine. Megumi y posa la casserole en attendit que le tout soit assez chaud. Une fois prêt, elle nettoya une cuillère, prit la caserole par le manche et retourna dans le self. La jeune femme prit place juste à côté de la vitre cassée ou un léger filet d'air lui caressait le visage. Lorsqu'elle enfourna une première cuillérée dans la bouche, elle soupira de soulagement. Elle arrivait à manger autre chose que de la viande crue.

"Hummmm que ça semble bon de la nourriture normale !"

Tout à coup, elle entendit un bruit de pas qui se dirigeait vers le self. Son seul réflexe fut d'aller se cacher sous la table comme si elle avait fait une bêtise pour ensuite réapparaître lorsque tout danger sera écarté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kevin Ryman
。◕ w ◕。 ~ Neko ~
avatar

Masculin Nombre de messages : 246
Age : 32
Localisation : L'institut , sans doute près des salles de combats
Pouvoirs: : Manipulation de la Matière ( molécules atomes )
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Petite fringale   Lun 17 Aoû - 20:12

Snake n'arrivait pas a dormir, il avait tellement appris ces derniers jours sur lui même sans pour autant le maîtriser, intérieurement il bouillait. Énervé de ne pouvoir être à 100% de ses capacités. Il était comme un combattant sans armes, inutile et faible. Et il savait que cela était en contradiction avec ce que lui avait montré Megumi sur son passé. Apparemment la jeune femme le considéré comme un grand frère ou quelque chose de similaire. Il avait l'impression d'avoir été un pilier pour cette institut, au vue des différents regards et ressentis qu'il avait reçu lors de la rencontre avec les autres. Emy et Megumi semblait être celle avec qui il avait eu un passé partagé. Mais quoi comme passé.
Il avait vu des souvenirs de Megumi, mais seulement ce qu'elle avait voulu lui montrer. Était ce la totalité de ce qui le concernait ou bien y avait il autre chose. Il ne savait pas...

Il entendit un bruit.

Tous ces sens se mirent en alerte comme si sa vie était menacé, il descendit du lit et s'accroupit sur le sol, comme pour mieux percevoir les sons qui émanait du bâtiment. Sa main glissa le long de sa cuisse, comme si il cherchait quelque chose d'attacher a sa jambe. Il avait déjà eu ce réflexe mais ne se l'expliquait pas. C'est alors qu'il sentit de la matière apparaitre et grossir sous sa main: sa capacité de manière indépendant était en train de matérialiser quelque chose. en quelque secondes c'est tissu et métal qui prirent forme pour donner un pistolet rangé dans son holster de cuisse.

Snake se releva et sortit l'arme de son étuis. Il l'examina.

C'était une arme assez lourde pour une arme de point. Quelque chose de volumineux, avec un silencieux et un kit lampe/pointeur laser sous le canon. Il peut lire USP MK23 SOCOM sur le canon ainsi que le calibre 0.45. C'était une arme de poing, fiable et efficace. Il n'aurait pas su dire pourquoi mais il le savait.
Déchargeant l'arme il inspecta le chargeur et le trouva charger. L'arme était prête à servir. Mais allait il le faire ?

Il rangea l'arme dans son étuis et sortit de la chambre dans laquelle il se trouvait. rapidement et furtivement il parcouru les différents couloirs. Tendant l'oreille pour s'orienter vers la source sonore. Elle était faible mais suffisamment audible pour être tracé.

Il arriva finalement devant une double porte battante ou on pouvait lire " Self " dessus. Il suspecta donc que quelqu'un soit descendu pour casser la croute. Au beau milieu de la nuit ? Certes ce n'est pas le moment rêver mais c'était plausible.
La lumière était éteinte quand il poussa la porte. Mais il entendit le son de quelqu'un qui glisse furtivement au sol, pour se cacher.

Quelqu'un était ici, et il ne voulait pas qu'on le trouve.

Snake ressortit le Socom de son étuis et, tirant le canon vers l'arrière, l'arma. Le revolver émit le son caractéristique d'un clic clac d'armement. La lampe du canon fut allumer et Snake balaya lentement les alentours pour débusquer l'intrus.

" Sors de là, je sais que tu es ici... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thejediorder.oldiblog.com
Megumi Sakata
・◕ ∞ ◕・ ~ Bird ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 28
Localisation : Dans un arbre ou au Dojo
Age Rp: : 20 ans
Pouvoirs: : Facultés félines
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Petite fringale   Mar 18 Aoû - 12:11

Les pas se rapprochaient de plus en plus mais finirent par stopper à un moment. Megumi retint sa respiration par reflexe. Elle fut saisie par un bruit rappelant celui d'une arme qu'on chargeait. Les oreilles plaquées en arrière, la Neko essayait déjà de réfléchir à une échapatoire par éviter cette arme à feu et se défendre contre cet adversaire. Par chance, cette personne parla, et la jeune femme put reconnaître avec soulagement la voix de son professeur. Dans un soupir, elle le rassura tout en sortant de sa cachette, la casserole toujours dans la main.

" Tout va bien Sensei. Ce n'est que moi."

Gênée, Megumi sortit de sous la table et fit face à Snake qui avait passé les portes battantes du self. Il avait bel et bien une arme à la main. Bien qu'elle en avait tout un stock dans ses différentes cachettes, la Neko n'avait pas vraiment eu l'occasion de se servir d'une arme à feu, ni même d'en essayer. Elle fit peu de tentative, ayant peur de les abîmer ou de blesser quelqu'un. Elle pensa à l'instant qu'elle pourrait les donner à son professeur lorsque celui-ci, à première vue soulagé aussi de ne pas avoir affaire à un intru, rangea son arme dans le holster qu'il portait à la cuisse. La jeune posa sa casserole sur la table et expliqua la cause de sa venue dans le self.

"J'ai...je n'ai pas mangé depuis un petit moment. Je commençais à en avoir marre de la viande crue..."

Megumi avait toujours du mal à tenir sa langue et se rendit compte qu'elle lui devait des explications sur son étrange régime alimentaire. Mais cela allait de soi avec les quelques problèmes qu'elle rencontrait.

"Depuis quelques temps j'ai l'impression que quelque chose en moi se réveille. L'âme d'un chat plus précisément. Elle est toujours sous sa forme latente mais je sens qu'elle peut se réveiller à tout instant. Mon... instinc animal commence à me jouer des tours. Vous voyez mes mains..."

Elle montra ses mains bien qu'ils soient dans le noir, mais avec le reflet de la lune on pouvait distinguer des griffes.

"... un matin je me suis réveillée avec ça. Et pour ce qui est de la nourriture j'ai de plus en plus de mal à apprécier certaines choses, je me contente souvent de proie crues que je chasse. Mais ce soir j'ai de la chance."

Cela lui faisait du bien de lui en parler. Bien qu'il ne puisse certainement plus faire grand chose pour elle à cause de son amnésie, il fallait qu'il soit au courant. La Neko avait une confiance aveugle en son professeur, la moindre chose qu'il pourrait lui demander elle l'accepterai sans chercher à en savoir plus. Le malaise se dissipant, elle lui proposa de manger avec elle.

"Vous avez peut-être faim. Vous voulez que je vous prépare quelque chose ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kevin Ryman
。◕ w ◕。 ~ Neko ~
avatar

Masculin Nombre de messages : 246
Age : 32
Localisation : L'institut , sans doute près des salles de combats
Pouvoirs: : Manipulation de la Matière ( molécules atomes )
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Petite fringale   Dim 23 Aoû - 23:14

Snake rangea son arme. L'intrus en question, enfin, l'intruse plutôt n'était autre que Megumi. Fausse alerte. Il soupira tandis que la tension redescendait, son taux d'adrénaline était monté en flèche quand il s'était approché du Self, et cette sensation lui avait été plus qu'agréable, comme si son corps trouvait une seconde force.
Mais maintenant que la situation était clarifié, son cœur ralentissait et le contre coup de l'adrénaline se faisait sentir.

S'approchant d'une table il tira une chaise et s'y assit. 2coutant la proposition de Megumi, il sonda son estomac qui lui fit comprendre qu'un peu de nourriture ne serait pas de refus.
Se tournant vers la jeune fille, il accepta.

" Manger un peu me fera du bien, merci. Qu'as tu a proposer ? "

Il lui sourit, afin de la rassurer et de la détendre un peu. elle s'était confondu en excuses et explication mais il ne lui reprochait rien. Elle avait eu faim, elle était venu au self, rien a dire.

Il se détendit un peu et s'enfonça dans la chaise tandis que Megumi passait dans la cuisine, sans doute à la recherche d'une autre boite de conserve.

il réfléchit quelques secondes et lui demanda :

" Tu pourrais me parler un peu de toi, de moi, de la vie a l'institution avant que tout le monde ne fuit ? J'ai l'impression que je suis a deux doigts de me souvenir de quelques chose mais ca ne veut pas venir. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thejediorder.oldiblog.com
Megumi Sakata
・◕ ∞ ◕・ ~ Bird ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 28
Localisation : Dans un arbre ou au Dojo
Age Rp: : 20 ans
Pouvoirs: : Facultés félines
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Petite fringale   Lun 24 Aoû - 0:11

Il l'avait écouté, comme il l'avait fait autrefois lorsqu'elle lui avait raconté son passé et ses relations avec ses parents. Megumi n'avait pas besoin de réponse de sa part, le seul fait qu'il lui prête une oreille attentive lui suffisait pour se sentir mieux.
Snake s'installa à son tour sur une chaise, se détendant de plus en plus. Il accepta ce repas de nuit en sa compagnie et lui sourit. La Neko ne put que rendre la pareille bien qu'elle soit toujours gênée d'avoir fait penser à un intru dans l'institution
.

"Malheureusement il n'y a que des conserves. Je vais vous préparer la même chose que moi."

La jeune femme se tourna et arrangea ses cheveux courts comme pour vérifier s'ils étaient toujours correctement coiffés. Ce geste de coquetterie la surpris d'autant plus qu'elle ne se souciait pas tant que ça de son apparence. Reproduisant les mêmes gestes qu'il y a quelques minutes, elle prépara le repas de son professeur qui l'interpela. En entendant ces mots, elle reposa doucement la seconde casserole qu'elle préparait sur le feu, posa ses mains sur le plan de travail et soupira.

"Pour ce qui me concerne... après avoir jouer avec les éprouvettes... les scientifiques me rendirent à mes parents qui continuèrent à me garder. Mais avec le recul, je commence à comprendre pourquoi ils m'entraînaient tant au combat... ils pensaient avoir trouvé une nouvelle arme... mes parents ne m'ont jamais vraiment aimé, mes oreilles et ma queue les horrifiaient, je n'étais qu'une machine. Après je suis venue ici. Je n'avais encore jamais connu l'amitié avant, j'étais même effrayée par cette sensation que je ressentais avec tous les autres..."

Elle tourna la tête vers Snake, ses yeux luisants dans le noir.

"Puis je vous ai connu. Vous avez cherché à m'aider, à canalyser cette chose en moi. Vous m'avez appris tant de choses."

Elle lâcha un petit rire.

"Vous m'avez même appris à danser, vous vous rendez compte ?! Le soir en cachette je regardais des vidéos de toutes sortes de danses. Ca m'avait marqué cette soirée."

Megumi reprit un air sérieux et serra les poings avant de reprendre son récit.

"Tout le monde vous respectait. Vous aviez tellement d'expérience. Vous avez dû en vivre des choses sur le terrain, et vous avez sû le retranscrire dans votre enseignement. Beaucoup ont fait des progrès... dont moi. Je m'entraînais toujours quotidiennement, mais j'étais heureuse de le faire, pour que vous soyez fier de moi. Mais un jour, vous avez disparu... aucun mot de votre part, aucune lettre... puis il y eut des disparitions mystérieuses, des morts ou des attaques qui ont obligé certaines personnes à fuir. Pour mon cas je vous l'ai montré donc je n'y reviendrais pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite fringale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite fringale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite fringale au milieu de la nuit. [Elanore d'Odelian]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante
» ROXANNE petite caniche parfaite 9 ans CCDM (30) ADOPTEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Institution :: • Institution || Premier Etage • :: Self.-
Sauter vers: