:: Forum fermé ::
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La lumière...? [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kazuki Mizuki
・◕ ∞ ◕・ ~ Bird ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 20
Age : 26
Age Rp: : 29 ans
Pouvoirs: : Immortalité
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: La lumière...? [libre]   Jeu 21 Mai - 20:32

Citation :
Vide.

Un souvenir...

"AAAAaaaaaaaaahhhhhhhhh...."

[i]Un paysage inconnu, des visages inconnus, une odeur inconnue...Celle de la chair brûlée. Elle se cache, elle court, elle tremble... Elle est terrifiée. Et pourtant, rien ne pourra l'arrêter, elle vit, elle veut vivre, alors elle court, inlassablement. Arpentant les rues ravagées par les flammes, elle débouche sur l'avenue principale. La respiration haletante, elle a la gorge sèche, elle tousse, l'air n'est pas très sain. Des cadavres jonchent le sol, dégageant une odeur nauséabonde, celle de la mort, celle de la chair carbonisée. Un cri s'échappe de sa bouche, une longue plainte...Elle pleure?
Son regard vague et enfumé cherche une issue, elle a peur, elle se meurt. Elle ne réalise toujours pas. Pourquoi eux?
Elle est exténuée, mais elle veut vivre. Des survivants courent encore à travers l'avenue, beaucoup de survivants, c'est la seule issue, ils cherchent à franchir cette barrière de feu, à quitter cet enfer qui les a surprit quelques heures plus tôt. Elle se lève alors, les muscles meurtri, les yeux gonflés, avant de courir de plus belle, elle court, court, jusqu'à trébucher sur quelque chose. Elle se retourne, elle voit alors un nouveau né, qu'elle vient d'écraser sans pitié, lui enfonçant la cage thoracique encore si fragile. Il suffoque mais meurt vite, un de plus. Mais elle pleure encore, tend la main vers cette chose qu'elle venait de tuer, elle s'en veut, elle se hait, et cri encore, anéanti par son propre égoïsme. Elle ne bouge plus, pétrifiée par cet acte immonde. Un monstre, elle n'est qu'un monde.
Un nouveau sifflement, à vous crever les tympans en provenance du ciel, il s'illumine de nouveau avant de souffler le village entier, brûlant maisons et vies. La fillette n'entend rien, mais est littéralement propulsée en arrière, soufflée par l'explosion d'une des nombreuses bombes qui pleuvaient dans le ciel épais et noir.
Elle tombe, une jambe, non son bras aussi, elle a mal. Deux membres de cassés. Mais elle peut encore marcher, marcher sur ces montagnes de corps de chair brûlées. Elle marche, sentant cette pâte fondre sous ses pieds, écrasant organes et os. Elle se hait. Mais elle regard droit devant, le dos brûlé, la jambe et le bras cassé, elle marche encore. Elle vit.

Combien de mètres a t-elle déjà parcourue? Elle est déjà presque arrivée, elle voit la porte du village. Pourquoi est-elle fermée? Un homme la dépasse, la bousculant avant de l'aider à se relever, il l'attrape par les épaules, la terreur se lisant clairement sur son visage, dans son regard. Il la secoue, elle reste sans voix, les cordes vocales déjà hors d'usage, elle inspire, essaie de crier, mais suffoque. Il la secoue encore et encore, elle ne comprend pas, elle a peur, elle pleure. Il la jette alors au sol, la porte vient de s'ouvrir, il se jette vers cette sortie, il veut quitter cet enfer. La petite est allongée sur le sol, immobile. Elle respire mal...Elle a mal. Le regard trouble, fixe, elle regard ces personnes s'enfuir.Elle y était presque, pourquoi elle?
Elle n'arrive pas à bouger, elle se meurt...
Une nouvelle explosion.
Cette chaleur...
Douleur... Elle voulait pourtant vivre.
Le néant...


Une vive inspiration, un nouveau souffle de vie traverse ce cadavre ensevelit depuis maintenant deux jours. Un corps semble bien terne et insignifiant lorsqu'il est inerte et celui de Kazuki ne faisait pas exception. Etalé au milieu d'une dizaine de corps que les vers attaquaient déjà, dissimulés sous un amas de terre. Rien n'aurait du bouger, et pourtant, un coeur battait de nouveau, faiblement, au milieu de cet amas de chair...

Ses yeux s'ouvrirent brutalement, la bouche ouverte, cherchant en vain une bouffée d'air absente, rien, excepté de la terre, qui lui obstruait à présent la trachée. Kazuki referma les yeux, sans comprendre, devant ce réveil brutal et dénué de sens. Il avait mal, la terre pesait sur son corps, et la chose qu'il tâtait à présent n'avait rien de réjouissant ou même vivant. Un cauchemar bel et bien réel, ni le premier et sans doute moins le dernier. En sérieux manque d'oxygène, le jeune homme tenta de bouger les membres, de se débattre, mais une force l'en empêchait, le poids de la terre. Cependant... Heureusement pour lui, encore fraîchement retournée, elle restait assez légère pour qu'il puisse s'en sortir, si il en prenait seulement conscience bien sûr.
En état de choc, les yeux écarquillés, le manque d'oxygène fit naître en lui une peur, une peur qu'il n'avait pas connu depuis longtemps, celle de la mort, il savait à présent ce que pouvaient ressentir les enterrés vivants, un sentiment de frustration, d'impuissance, de panique, rien de réellement bon dans ce type de situation.


"C'est pourtant pas difficile, t'es stupide ou quoi?"

Une voix, une voix enfantine, inconnue résonnait dans l'esprit du "mort vivant", qui était-elle? Elle pensait à sa place. Il savait quoi faire. D'un geste maladroit surhumain compte tenu, il écarta les deux corps qui l'écrasait, ouvrant une petite poche d'air qui lui suffit à récupérer une bouffée d'oxygène, assez pour l'aider à reprendre ses esprits, avant d'écouter de nouveau cette voix qui le guiderait jusqu'à la surface, d'un geste fébrile et instinctif, Kazuki se mit alors à gratter la terre qui le recouvrait, à l'enfoncer, tendant vers le haut. Ce ne fut pas long, l'instinct de survie se chargea du reste, nul besoin de réfléchir, seul sa force comptait à présent. Il croyait devoir abandonner lorsque son poing jaillit soudainement de terre, il y était!!!
Se hissant jusqu'à la surface, il sortit finalement la tête, inspirant une grande bouffée d'air frais, qu'il recracha aussitôt. Il respirait! La lumière du soleil était bien agressive, il se s'en était jamais rendu compte. Il s'allongea alors sur le sol, respirant à plein poumon, tandis que la balle qui avait pénétré son crâne deux jours auparavant ressortait, tombant à ses côtés, laissant un trou béant au milieu du front qui ne cicatriserait que plus tard. Il était en vie...

***


Plusieurs heures s'étaient écoulée depuis ce léger incident dont le jeune homme ne semblait toujours pas remis. Les vêtements en lambeaux et couverts de sang, il restait certaines séquelles de la séance de torture dont il avait été victime deux jours plus tôt (soit quelques minutes dans l'esprit de Kazuki). Les blessures toujours ouvertes et à vif, sans oublier l'impact de la balle, autant dire qu'il était mal en point. Il avait beau être immortel et récupérer rapidement, son séjour au royaume des morts n'avaient aidé à la cicatrisation des plaies.
Tel un cadavre ambulant, le Jésus des temps moderne arpentait les sentiers, trébuchant à multiples reprises, et se cachant de la lumière du soleil trop agressive à son goût.
Allait-il s'en sortir? Ou allait-il aller? Pour quoi faire? La traque allait se poursuivre, et il n'était pas si loin de ses ravisseurs. La route s'annoncait périlleuse, et il était définitivement seul. A bout de souffle, le corps meurtri, le garçon s'arrêta un instant pour s'asseoir sous un chêne, exténué.

Personne?
Vraiment personne?

...?


"Pitoyable"

"Quoi?"

"Pitoyable tu m'as bien entendu, quand pense tu te relever?"

*J'entends des voix maintenant, chuis p'têt mort au bout du compte*

"Abruti"

*Ou pas...*

Kazuki prit sa tête entre ses mains, sans comprendre... Il l'entendait encore...

"Qui es-tu?"

"Je suis toi, je m'appelle Tomoe"

*??? Elle est cinglée*

"Tu devrais te montrer reconnaissant, sans moi tu serais déjà mort"

*Ah...Vraiment?*

"Bien sûre!!! Qui d'autr....hé!!héé!!!Non!!Pas ici!!!"

Les yeux clos, Kazuki ne l'entendait plus, il venait de tomber à la renverse, inconscient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-darkness.forum-actif.net
Megumi Sakata
・◕ ∞ ◕・ ~ Bird ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 28
Localisation : Dans un arbre ou au Dojo
Age Rp: : 20 ans
Pouvoirs: : Facultés félines
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: La lumière...? [libre]   Ven 22 Mai - 11:38

Tout était calme après l'enfer qui venait de s'abattre sur ce village, emprisonnant ses habitant entre ses flammes rougoyantes. Une épaisse fumée blanche continuait de se dégager allant très haut dans le ciel. Cela ne passait pas inaperçu lorsqu'on regardait l'horizon. Mais le pire était certainement l'odeur de chair carbonisait qui règnait tout autour de ce village en ruine et en cendre. Même les bêtes avaient détalé plusieurs kilomètres plus loin et n'étaient pas prêt de revenir fouler ce sol. Enfin peut-être pas tous après tout. Une vingtaines de traces de coussinets vinrent s'inscrire dans la cendre, bientôt effacées par un léger souffle du vent. Les petites créatures grimpèrent sur les ruines ou restèrent au sol, tout autour de leur chef. Silhouette humaine aux premiers abords, féline après que la fumée se soit dégagée devant elle. Megumi regardait tous ces cadavres derrière ses lunettes de soleil. Elle avait chaussé une paire de rangers solides pour son expédition dans ce cimetière à ciel ouvert. La Neko portait un trailli et une veste entre-ouverte où l'on pouvait apercevoir un débardeur noir malgrès le décolleté qu'il offrait.

L'odeur lui était tellement insuportable à cause de ses facultés olfactives accrues qu'elle était dans l'obligation de porter un masque, tellement l'odeur était forte. Tout n'était que désolation après cette attaque aérienne des plus barbares. Les aléats de son vagabondage l'avaient conduite dans cette région dévastée. Après tout elle ressemblait à bien d'autres, mais jamais elle n'avait assisté à un bombardement, même de loin. Megumi regardait avec dégoût tous ces cadavres sur lesquels les chats qui l'accompagnaient grimpaient afin de continuer leur chemin. Mais quelque chose attira leur attention : non loin de là où ils se tenaient, la terre était meuble ! La Neko s'y précipita et toucha cette terre qui avait été remuée il y a peu. Elle se tourna alors vers les chats qui la regardaient
.

"Trouvez cette personne ! Vite !"

Aussitôt, les chats se mirent à la quête de ce survivant qui à première vue s'était hissé hors du piège duquel il était prisonnier. D'après les traces juste à côté de ce trou, la personne ensevelie s'était reposée afin de récupérer un peu de son énergie. Mais les tâches de sang ne rassurait pas la Neko qui se faisait du souci, et surtout avait peur de ne pas le retrouver vivant. Soudain, les miaulements de ses compagnons se firent entendre. Megumi se releva brusquement et commença à courir en direction des miaulements, faisant voler la cendre autour d'elle. Après quelques bonds bien calculés, elle atterit accroupie, aux portes de la ville. Il s'était réfugié dans la forêt, c'était une certitude. Lorsqu'elle se releva, elle ne put s'empêcher de voir le cadavre d'une fillette. Elle pensa qu'elle avait tenté de fuir, mais que malheureusement elle n'en avait pas eu le temps. Après avoir soupiré, la Neko se retourna vers la forêt.

"En route..."

Ses fidèles compagnons la suivirent jusque dans la forêt. Il ne devait plus être très loin s'il était blessé. Et effectivement, ils ne tardèrent pas à apercevoir au loin une personne allongée au pied d'un chêne. Megumi se mit à courir, très rapidement suivie par les chats. Elle ne voyait pas le visage de cet homme inconscient. Elle le prit par les épaules et le secoua.

"Hey, réveillez-vous ! Allez réveillez..."

Elle se tut. Alors qu'elle le secouait, Megumi put voir son visage... un visage bien familier...

"Merde... Kazuki ! Kazuki répond-moi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Mizuki
・◕ ∞ ◕・ ~ Bird ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 20
Age : 26
Age Rp: : 29 ans
Pouvoirs: : Immortalité
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: La lumière...? [libre]   Ven 22 Mai - 14:04

Le corps inerte du jeune homme avait beau être secoué, pas de réaction...Il était parti loin, un repos que réclamaient ses multiples contusions et l'effort qu'il avait fourni plus tôt pour se sortir de cette fosse à cadavres, qui sait, peut-être tous des maudits, il n'en savait rien et ne préférait pas le savoir. Une chose était sûre, il n'était pas tombé sur les bonnes personnes ces derniers jours.
Une voix lointaine l'appelait, vague, presque inaudible...Qui était-ce? Elle se rapprochait, devenant un peu plus distincte, une voix qui lui était vaguement familière. Il entrouvrit alors doucement les yeux, apercevant le visage de la Neko flou qui le secouait dans tous les sens.


"Ben t'en as mis du temps...!"

Il n'avait pas le temps ni l'envie de se préoccuper de cette voix qui s'était immiscée dans sa propre tête...Une chieuse, rien d'autre.
Non, son attention était à présent portée toute entière sur l'image trouble de la jeune femme qui venait de le réveiller, il referma les yeux et les rouvrit, secouant la tête: il était sonné. Dans un effort surhumain, il réussit alors à murmurer quelques mots, la voix étouffée.


"On s'connaît...?"

Il aurait pu peut-être la reconnaître si il n'avait pas été dans un tel état, mais l'esprit vaporeux, il ne savait même pas comment il avait pu arriver jusqu'ici. Le flou total, et pourtant, il commençait peu à peu à replacer les évènements sur un contexte précis. Il se sentait mal, un mal-être occasionné par à la fois nausée, migraine, et picotements dû au processus de guérison qui s'attelait déjà à sa tâche, reconstruisant les tissus déchirés du corps de Kazuki. De cette manière, on pouvait déjà voir l'impact de la balle bien visible au milieu de son front se refermer peu à peu.
Regardant autour de lui, il se tourna une nouvelle fois vers cette inconnue qui ne lui était pas si étrangère que ça, avant d'essayer de se lever, les membres flageolant, vacillant légèrement avant de prendre appui sur le chêne sous lequel il s'était évanouit un peu plus tôt. Quel tableau spectaculaire... En plus des vêtements en lambeaux, marqués par de multiples entailles, le maudit était non seulement recouvert de sang, mais aussi de terre, ses mains trahissant l'effort qu'il avait fourni pour se sortir de ces mètres entiers de terre. Bref, il revenait de loin, et le portrait n'avait rien de réellement réjouissant.


"Aidez moi..."

Il lui fit un signe, l'invitant à l'aider à marcher... Il avait reprit ses esprits, ce n'était pas le moment de se laisser aller, les lieux n'était pas très sûrs. Il avait besoin d'une chose en ce moment, c'était de soins et de repos, choses qu'il ne trouverait pas ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-darkness.forum-actif.net
Megumi Sakata
・◕ ∞ ◕・ ~ Bird ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 28
Localisation : Dans un arbre ou au Dojo
Age Rp: : 20 ans
Pouvoirs: : Facultés félines
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: La lumière...? [libre]   Dim 24 Mai - 11:45

Quelle joie ! Il était en vie malgrès cette vilaine blessure au front, probablement causée par un impact de balle. Heureusement que son don était toujours actif. Megumi était soulagée de le voir ouvrir les yeux et poussa un soupir tout en souriant. Elle porta sa main au visage de son caramade tout en murmurant son prénom.

"Kazuki..."

Mais elle perdit très vite son sourire. En effet, il ne semblait pas la reconnaître et lui demanda même qui elle était. La soudaine joie d'avoir retrouvé un maudit se transforma très rapidement en déception et tristesse; sentiments douloureux qui se traduirent par des yeux larmoyants et ses oreilles baissées. La Neko se releva et lui tourna le dos tout en passant sa main dans les cheveux, l'autre posée sur la hanche. Megumi se mordit la lèvre inférieure, habitude qu'elle avait pris pour retenir ses larmes. Elle prit une grande inspiration en basculant la tête en arrière et ferma les yeux. Elle ne s'attendait vraiment pas à ce type de réaction de la part de Kazuki. Les chats qui l'avaient accompagnée vinrent se frotter contre ses jambes afin de la réconforter.
Elle entendit Kazuki bouger et le vit s'aider du tronc de l'arbre pour se relever lorsqu'elle se retourna pour voir ce qu'il se passait. Rapidement, son ancien camarade lui demanda de l'aide et Megumi se précipita afin de l'aider. Elle prit son bras qu'elle posa sur ses épaules pour le soulever un peu et ainsi diminuer le poids qu'il devait supporter sur ses jambes affaiblies. Il fallait impérativement qu'elle l'amène à la cachette qu'elle s'était faite dans les environs. Après avoir quitté l'institution, Megumi avait commencé une vie d'hermite afin de protéger ses parents. Elle avait beaucoup souffert de cette séparation, mais après deux années la Neko commençait à s'y faire. Et puis elle n'était pas vraiment seule, des chats errants et même sauvages venaient régulièrement la voir. Bien décidée à le sortir de là, Megumi se mit en marche en compagnie de ses petits gardes du corps. Pendant ce temps, la Neko tenta de rafraîchir la mémoire de Kazuki en lui rappelant où ils s'étaient rencontrés.

"Kazuki, je ne sais pas si tu te souviens de moi, mais je suis comme toi. Nous avons vécu tous les deux à l'institution qui maintenant a disparu. Je... je suis Megumi."

[ HS : ayant un problème avec mon ordinateur je n'ai pas pu effectuer le code RP ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Mizuki
・◕ ∞ ◕・ ~ Bird ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 20
Age : 26
Age Rp: : 29 ans
Pouvoirs: : Immortalité
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: La lumière...? [libre]   Dim 24 Mai - 18:48

Les yeux du maudit se fermèrent un moment avant qu'un corps, plus petit ne vienne le soutenir tant bien que mal... Il avait rarement été dans un état pareil. Combien d'heures s'étaient écoulées depuis sa pseudo mort? Ou même combien de jours? Doucement, il sentit la main de Megumi se glisser le long de son dos et l'autre saisir son bras qu'elle hissa sur son épaule, se sentant tout à coup moins lourd, une légèreté appréciable compte tenu du fait d'un rétablissement qui demandait beaucoup d'énergie... L'ensemble de son organisme travaillant à la reconstruction des cellules détruites, il n'avait qu'une envie, c'était trouver de quoi se reposer un moment, laissant à son corps le temps de récupérer. Si il n'y avait eu qu'une blessure, mais ces multiples plaies, et plus particulièrement les dégâts infligés à son cerveau donnait du fil à retordre au processus, freiné, et surtout doublement harassant.

"...Merci"

Ils emboîtèrent le pas, ralentit par un Kazuki amnésique et pesant. Le regard terne, le jeune homme releva la tête, presque découragé par tout ce chemin à parcourir...Il allait en chier cette fois!
La voix de cette mystérieuse inconnue s'éleva de nouveau, éveillant les sens éteints du maudit...Megumi... Il essaya de chercher un prénom similaire au fin fond de sa mémoire: une...deux...trois Megumi, laquelle était-ce? Lentement, tout en marchant, Kazuki posa ses yeux mauves sur le visage de la jeune femme qui lui était vaguement familière. Il leva les yeux un peu plus haut avant d'apercevoir ces oreilles félines qu'il avait déjà vu quelque part. Elle parlait d'une institution...Mais il ne se souvenait pourtant pas d'une telle chose. Le confondait-elle avec quelqu'un d'autre? Non elle l'avait bien appelé Kazuki, c'était bien son nom, le problème venait bel et bien de lui...
Le jeune homme secoua la tête, avant de froncer les sourcils en guise de concentration... Il pouvait oublier des visages mais ces oreilles, il les reconnaissait bien. Il jeta un nouveau coup d'oeil à la Neko, qui avait de quoi être irritée avant de fermer les paupières... Elle était comme lui, ce qui expliquait sans doute ses oreilles et ces miaulements qu'il entendait tout autour...


*La gare...?*

Il se voyait de nouveau sur le quai, apercevant une silhouette féminine avec ces mêmes oreilles. Pas de visage, seulement une silhouette,des lunettes de soleil, mais ça ne pouvait être qu'elle...

"La gare...Sur le quai."

Il se souvenait... Ouf... Mais restait cette histoire d'Institution. Etrange... Le visage marqué par l'angoisse d'une perte de mémoire, Kazuki commença à redouter d'autres pertes, des souvenirs importants. La balle aurait-elle affecté sa mémoire? Ou était-ce bien avant? Le doute s'empara du maudit, doublé d'une crainte...Cela allait de soit, la machine qu'était son corps pouvait reconstruire ses organes mais pas les informations perdues.

"Je ne me..."Sa voix s'étouffa un court instant, un pic douloureux le prenant aux tripes, il bougeait sans doute trop. "...Souviens pas, de l'institution."

Il se tut un instant, avant de reprendre, sans interrompre sa marche. "C'était il y a combien de temps?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-darkness.forum-actif.net
Megumi Sakata
・◕ ∞ ◕・ ~ Bird ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 28
Localisation : Dans un arbre ou au Dojo
Age Rp: : 20 ans
Pouvoirs: : Facultés félines
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: La lumière...? [libre]   Mar 26 Mai - 10:34

Megumi n'espérait pas tant que cela que Kazuki retrouve rapidement la mémoire à propos de son identité et surtout leur lieu de rencontre. Elle continuait son chemin tout en aidant au mieux son ami qui semblait retrouver un soupçon d'énergie. Il arrivait de mieux en mieux à marcher, ce dont la Neko se contentait amplement. Elle espérait seulement que le trajet ne serait pas trop long pour lui afin qu'il puisse se reposer au mieux lorsqu'ils seraient arrivés à sa cachette... dans les arbres. Megumi percuta soudainement qu'il ne pourrait pas monter dans les arbres comme elle. Tant pis, elle avait de quoi le maintenir dans son dos pour le porter complètement lorsqu'elle escaladera le tronc. La Neko jetait régulièrement un oeil au maudit qui avait encore le regard vague, et plus particulièrement la blessure qu'il avait au front. Par chance celle-ci se refermait doucement, mais sûrement ! Cela la rassurait énormément. A force de le regarder, Megumi sentait qu'il réfléchissait à quelque chose. Elle commença à ralentir un peu le pas afin d'en savoir un peu plus sur ses réflexions.

"Qu'est-ce qu'il y a ?"

Il la regardait étrangement, comme omnubilé par ses oreilles comme tant d'autres autrefois, même au sein de l'institution. Elle n'était pas la seule à avoir des particularités physiques, mais la Neko constituait une "curiosité" de par sa silhouette féline et ses caractéristiques comme ses oreilles et sa queue. Elle était la seule à être ainsi. Cependant, avec le temps, Megumi faisait fi de ces différences et se considérait de plus en plus comme un être humain à part entière mais avec juste quelques petites particularités.
D'ailleurs, ses particularités éveillaient des souvenirs dans l'esprit de Kazuki, qui lui révéla l'endroit où ils s'étaient rencontrés. Les yeux de la jeune femme pétillaient, sa mémoire revenait ! Elle s'arrêta complètement, tout sourire
.

"Oui ! C'est ça ! Nous nous sommes vus à la gare !"

Il allait continuer de parler lorsqu'il se mit à tousser, manquant d'air. Megumi posa sa main sur le torse du maudit comme pour le soutenir. Heureusement cela ne dura que quelques secondes puisqu'il se remit à parler. A l'évidence, l'institution ne lui disait absolument rien. Kazuki devait être encore sous le choc de la blessure au front. Il recommencèrent à marcher lorsqu'il demanda à Megumi combien de temps s'était écoulé entre l'épisode de l'institution et cet instant présent. La Neko devint tout à coup mélancolique et parla d'une voix morne.

"C'était il y a... pff il y a bien deux années de ça. En fait, c'était comme si le temps s'était arrêté pour moi... J'y suis allée recemment... tout est délabré..."

Megumi stoppa une larme qui avait jailli au coin de son oeil. Ces yeux rouges brillaient à cause de ce douloureux souvenir, mais brillaient à cause de larmes qu'elle empêchait de couler. Elle se disait qu'elle avait bien trop pleuré lorsqu'elle avait perdu ses amis et son deuxième foyer. A présent, il lui fallait aller de l'avant, la tête haute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Mizuki
・◕ ∞ ◕・ ~ Bird ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 20
Age : 26
Age Rp: : 29 ans
Pouvoirs: : Immortalité
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: La lumière...? [libre]   Ven 29 Mai - 18:20

Il se sentait soulagé...Non seulement soulagé mais aussi joyeux à l'idée de retrouver une connaissance qui lui était d'une aide assez précieuse cette fois-ci. Le regard porté sur la Neko, il ne la quittait pas des yeux, curieux de la voir sourire de la sorte. Une "connaissance"... Une amie? Il n'aurait sur le dire, l'esprit confus, il faisait difficilement le lien entres les différents évènements qui lui venaient en tête. Il se souvenait d'elle, mais pas du lien qu'ils avaient entretenus, c'était étrange...Une tête vous revient, un nom, mais pas vos discussions, des bribes de souvenirs entremêlés sans une once de sens. Il détourna alors les yeux, cette situation le mettait mal à l'aise. Etait-il sûre de se souvenir de la Megumi qu'il avait connu auparavant? Une question parmi tant d'autres qui lui donnaient la migraine... Il ne pouvait que se contenter d'analyser ses réactions et en conclure des réponses, de relier des faits, mais rien d'autres.

Il l'écouta ensuite, buvant chacune de ses paroles et s'imprégnant de cette mélancolie qui semblait avoir prit possession de la jeune femme, le regard rivé sur ce visage familier. Un puzzle un reconstituer...Un puzzle difficile. Ils se seraient connus à "l'Institution", il y a deux ans. Ce souvenir semblait cher à sa bienfaitrice, l'était-il pour aussi pour lui? Cela expliquait-il ce vide qu'il ressentait? Ou était-ce encore autre chose.
Il y a deux ans...
...
Rien.

Kazuki releva les yeux pour voir la Neko, les yeux brillants, les larmes qu'elle tentait de contenir se faisant toujours plus menaçantes...Oui, cela devait être un souvenir important, un souvenir qui avait probablement la même importance chez le maudit qui fut envahit par une vague d'angoisse.


"Nous étions nombreux là bas?"

Par nous il entendait bien sûr les maudits... Il n'aurait jamais été dans une institution si il n'y avait pas une raison valable de le faire, et à part se faire pourchasser, ce qui n'était pas tout à fait le cas avant ces deux dernières années, il n'expliquait son entrée dans cette "institution" que de cette manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-darkness.forum-actif.net
Megumi Sakata
・◕ ∞ ◕・ ~ Bird ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 28
Localisation : Dans un arbre ou au Dojo
Age Rp: : 20 ans
Pouvoirs: : Facultés félines
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: La lumière...? [libre]   Lun 1 Juin - 19:09

Dans sa tête défilaient des souvenirs très précis qui lui étaient tous très chers à ses yeux. Megumi repensait à tout ce temps passé là-bas, en sécurité, parmi tant d'autres maudits partageant tous le même secret. Les élèves, les professeurs... tous lui manquaient horriblement. Mais pourquoi donc sont-ils partis tous un à un ? A première vue il n'y avait aucune raison valable qui lui venait à l'esprit. D'ailleurs, pourquoi était-elle partie de l'institution ? En voyant tout le monde partir, la Neko n'eut pas le coeur de rester dans ce bâtiment imprègné des souvenirs de chacun, souvenirs trop lourds à supporter pour une seule personne. Après un bref séjour chez ses parents, elle fut contrainte de partir à cause de ceux qui recherchaient les maudits. Ce n'est que par pure chance que Megumi avait passé inaperçue. Du moins c'est ainsi qu'elle concevait les choses. Alors qu'elle était de nouveau plongée dans ses pensées, Kazuki la sortit de sa rêverie en posant une nouvelle question. La jeune femme lui répondit de nouveau avec cette même mélancolie.

"Oh que oui... et d'après les... hum... cadavres et captures que j'ai pu voir, nous sommes encore plus nombreux. Mais l'institution n'était pas connue de tout le monde malheureusement. Du moins, c'était l'unique bâti... refuge qui existait pour nous..."

Comme la vie leur était périlleuse dès qu'ils sortaient de l'enceinte de l'institution. Elle se rappela de sa mésaventure qui lui avait valu une grosse dépression, la forçant à retourner chez elle, étant devenue très agressive et de plus en plus impulsive. En repensant à cela, Megumi fit un lien avec son "comportement actuel". Ses capacités s'étaient considérablement améliorées et étaient beaucoup plus adaptées à l'échelle humaine. Elle avait même l'impression de perdre connaissance et de laisser sa place à quelque chose d'autre. Certes, elle avait appris à se contrôler, mais cette force en elle commençait à faire surface et la jeune femme ne cessait de se demander quand cela se produirait.

Après quelques kilomètres dans la forêt, les chats semblaient reconnaître l'endroit car ils devinrent beaucoup plus sereins et passaient leur temps à se frotter les joues contre l'écorce des arbres environnants. Megumi entrait enfin dans son territoire, vierge de toute civilisation, seulement entourée par la faune et la flore de la forêt. Les arbres étaient très hauts et feuillus, offrant un endroit idéal afin d'établir une cachette. Elle n'était pas visible lorsqu'on levait la tête, et pourtant elle se tenait bien au dessus de leur tête. La Neko enleva la ceinture de son trellis avec laquelle elle était obligée de faire un noeud, étant trop grand pour elle. Il lui arrivait de voler des vêtements dans des camps lorsqu'elle décidait d'aller se cacher dans les endroits plus sauvages
.

"Kazuki, je te demanderai de te mettre contre mon dos et de t'accrocher à moi fermement."

La Neko n'avait pas prévu d'ammener quelqu'un chez elle et n'avait donc pas construit d'échelle. Elle y accèdait toujours en s'aidant des troncs. Une fois le maudit contre elle, Megumi passa la ceinture autour d'eux et la boucla fermement au niveau de son ventre. Elle se concentra un instant. Des griffes vinrent remplacer ses ongles. La Neko sauta sur l'arbre et s'aggripa grâce à ses puissantes griffes qui elles aussi avaient évoluées. Megumi commença son ascension en serrant les dents. En bas, les chats l'encourageaient en miaulant et en la suivant juste derrière. Heureusement que Kazuki n'était pas aussi lourd que ça, sinon elle ne serait pas arrivée au sommet. Durant toute sa montée, la Neko respirait bruyamment à cause des efforts qu'elle fournissait. Comme elle était heureuse en passant la première couche de feuillages qui cachait son abri. Megumi ouvrit une trappe en frappant du poing et fit un dernier effort afin de grimper. Elle resta un instant à quatre pattes, toujours avec son ami sur le dos, essayant de reprendre son souffle. Des gouttes de sueur tombaient sur le plancher. Elle ne tarda pas à enlever la ceinture qui la comprimait tant.

"Enfin... kof kof... on y est !"

La cachette de Megumi était de taille moyenne avec le strict minimum : une seule pièce avec un lit de fortune, des rondins en guise de chaises, une table, des fenêtres à chaque coin et une sorte de commode devant laquelle était posé un sac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Mizuki
・◕ ∞ ◕・ ~ Bird ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 20
Age : 26
Age Rp: : 29 ans
Pouvoirs: : Immortalité
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: La lumière...? [libre]   Mer 3 Juin - 21:13

Le maudit l'écoutait, partageant ce même sentiment de mélancolie qui ne lui était pas totalement étranger. Il avait beau n'avoir aucun souvenir de cette époque, le vide qui habitait sa mémoire se nourrissait de ce sentiment mêlé à un manque, ravivant d'avantage cette flamme de curiosité, cette violente envie de savoir, de se souvenir de cette époque partie aux oubliettes, un souvenir cher qu'on lui avait lâchement arraché, pour le laisser perdu au milieu d'une forêt qui lui était totalement inconnue et le jeter dans les bras d'une congénère qui disait le connaître. Etrange...
Etrange...
Un mot qui résonnait dans sa tête, un écho lointain qui l'extirpait peu à peu de cette réalité déplaisante et douloureuse. Il marchait, mécaniquement, mais l'esprit ne suivait plus, ailleurs, perdu dans un néant que Kazuki n'aurait su qualifier. Les yeux rivés sur le sol, dans le vague, le jeune homme se laissait porter par cette marche funèbre qu'il croyait suivre, une marche sinistre pourtant survolée par un vent doux et frais, une fraîcheur, un nouvel élan de vie, un souffle nouveau étouffant cette mine sinistre et morbide qui rongeait la silhouette du maudit, suivant sans réfléchir Megumi, jusqu'à ce qu'ils s'arrêtent finalement.
Il était épuisé, aussi bien par ses blessures que par sa marche. Elle lui parlait...

Kazuki acquiesça, à moitié conscient avant d'exécuter sa requête, s'agrippant tant qu'il le pouvait à la Neko, avant de comprendre la raison pour laquelle elle lui demandait quelque chose d'aussi... Incongru?
Le jeune homme avait levé les yeux, s'apercevant de cet arbre sur lequel elle semblait vouloir grimper...
Cinglée?
...
Ou pas.
Il entendait miauler, ces miaulement incessants, suivit du chant des oiseaux...Pas d'humain, excepté les deux maudits.

Avant d'avoir pu penser à quoi que ce soit, Kazuki se sentit basculer en arrière, accroché à la jeune femme qui grimpait à la manière d'un animal le tronc.
Une sensation héroïque de courte durée, puisque quelques secondes plus tard, Kazuki était déjà étalé sur le sol, un sol suspendu dans les arbres... Pire, une habitation suspendue dans les feuillages, un camouflage parfait.
Allongé, le maudit ferma les yeux avant de rouvrir les paupières, se redressant, adressant un vague regard à la Neko qu'il voyait subir les lourdes conséquences de cet acte qui lui avait semblé "héroïque"...



"Merci" Murmura t-il

Un poids mort oui!


"Tu l'as dis..."


La ferme. Une petite pensée pour cette voix criarde qui faisait de nouveau apparition dans sa tête, après quelques heures d'absence. Etait-il condamné à l'entendre à jamais?
Le maudit se redressa avec nonchalance, affaibli, observant l'étrange habitat de son ami. Assez archaïque mais avec le strict nécessaire... Il se cru l'espace d'un instant au coeur de la jungle, il ne manquait plus que Tarzan et Jane, le pied! Une douce illusion, qu'il quitta bien vite pour se traîner jusqu'au premier meuble qu'il avait su distinguer avec netteté: le lit.
Il s'allongea alors, ou plutôt se laissa tomber dessus, exténué...Depuis combien de temps n'avait-il pas dormir sur un matelas?Combien de temps s'était-il écoulé?


"Megumi...Quel jour sommes-nous?"

Il se tut ensuite, avant de se rendre compte qu'il avait soif, la gorge sèche et toujours marquée par la quantité de terre qu'il avait du ingurgiter plus tôt en se hissant hors de cette fosse à cadavres. Il porta alors sa main à sa gorge, toussotant, avant de souffler du bout des lèvres, dans un murmure presque inaudible

"...Soif..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-darkness.forum-actif.net
Megumi Sakata
・◕ ∞ ◕・ ~ Bird ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 28
Localisation : Dans un arbre ou au Dojo
Age Rp: : 20 ans
Pouvoirs: : Facultés félines
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: La lumière...? [libre]   Ven 24 Juil - 11:19

Regardant ses mains, la Neko vit que ses griffes ne s'étaient toujours pas rétractées. La montée d'adrénaline et ses difficultés du moment faisait qu'elle regagnait assez difficilement son état normal. Ses doigts saignaient un peu, mais elle s'arrangea pour ne pas les montrer à Kazuki qui se remettait de ses émotions. Megumi sentit peu à peu la douleur monter au bout de ses doigts, puis ils reprirent enfin une apparence normale, ne laissant de du sang séché au bord de ses ongles.
Sans un mot, elle se dirigea vers une petite armoire où étaient entreposées quelques bouteilles d'eau. Megumi ne tarda pas à en saisir une et la débouchonner afin de se délecter de ce breuvage qu'il lui était rare de trouver. Là où elle était, l'eau minérale lui manquait et elle devait se contenter à chaque fois de l'eau de la rivière qui était à quelques kilomètres. Il lui fallait toujours garder des bouteilles vide pour aller les remplir une fois par semaine. Kazuki lui demanda quel jour ils étaient. La Neko fit de grands yeux ronds, l'air interloquée. Elle se s'attendait pas du tout à ce genre de question.


"Et bien... nous sommes jeudi... pourquoi cette question ?"

A peine avait-elle fini sa phrase que son ami se mit à tousser et demanda à boire d'une voix presque inaudible. Heureusement qu'elle était dôtée d'une ouïe extraordinaire, si cela n'était pas le cas, elle ne pensait pas qu'elle l'aurait entendu. Sans plus attendre, elle prit une nouvelle bouteille dont elle ôta le bouchon afin de la présenter directement à Kazuki pour qu'il puisse boire tout de suite.

"Tiens tu en as besoin."

Le laissant se déshaltérer, Megumi grimpa sur le mur en rondin en face pour ouvrir une petite trape. Elle sortit de ses poche ce qui pouvait ressembler à un révolver ainsi que des munitions qui s'entrechoquèrent dans un bruit de cliquetis. Elle espérait qu'il ne vit pas tout son arsenal entreposé là. Elle avait récupéré tout un tas d'armes sur les champs de bataille "au cas où". Elle referma la trape, sauta du mur et alla rejoindre Kazuki. Megumi ne put s'empêcher de lui poser une question.

"Au fait... qu'est-ce que tu faisais dans ce village ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La lumière...? [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La lumière...? [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ? Këlwen Elvaess ~ Fée ~ Chevalier de la Lumière ~ Libre
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Institution :: • Continent || Campagne • :: Sentiers.-
Sauter vers: