:: Forum fermé ::
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kazuki Mizuki

Aller en bas 
AuteurMessage
Kazuki Mizuki
・◕ ∞ ◕・ ~ Bird ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 20
Age : 26
Age Rp: : 29 ans
Pouvoirs: : Immortalité
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Kazuki Mizuki   Lun 18 Mai - 18:25

Fiche d'identité :




  • Nom : Mizuki
  • Prénom : Kazuki
  • Âge : 29 ans
  • Âme : Eveillée il y a peu, son âme s'avère être une fillette de six ans dont il ne connait encore strictement rien. Caractérielle, impulsive et téméraire, elle est en tout point différente de Kazuki qui se laisse vivre et porté par les évènements.
  • Dons : Immortalité


Fiche Personnelle



  • Description physique :
    Les apparences sont parfois trompeuses...
    A vue d'oeil, vous ne lui donneriez pas plus d'une vingtaine d'année. Officiellement mort il y a 12 ans, Kazuki a préservé l'apparence d'un jeune homme, et ce, malgré le fait qu'aujourd'hui, il frôle bientôt la trentaine.
    Avoisinant les un mètre quatre vingt cinq, une silhouette carré et élancé dévoile la fine musculature qui sculpte le corps du jeune homme. Les traits fins de son visage, eux, sont accentués par la couleur pourpres de ses yeux, perçants, profond et troublant, le tout encadré par une chevelure brune dont il ne se préoccupe que rarement, les laissant la plupart du temps en bataille sans daigner les coiffer.
    Son regard en dit long sur sa personne...Les yeux sombres et ténébreux, ce n'est qu'en les observant un moment que l'on se rend compte de l'étrangeté du personnage, trahit par un regard qui en dit plus qu'il ne le devrait. En effet, si cet homme a bien gardé l'apparence qu'il avait à 17 ans, ses yeux, eux, témoins de ces douze dernière années sont bien ceux d'un homme plus âgé, où insouciance et témérité n'ont plus leur place. Mélancolique et las, son regard semble avoir perdu cette étincelle de vie que l'on retrouve en temps normal chez n'importe quel Etre vivant, un regard pourtant doux s'accompagnant d'une voix suave et envoutante. C'est peut-être en cela que réside tout le mystère qui se dégage de cet individu dont les pensées restent insondables et impénétrables.

  • Description mentale :
    Qui n'a jamais rêvé d'acquérir la jeune éternelle? Kazuki l'a longuement souhaité, sans pourtant prendre connaissance des termes du contrat. La vie éternelle aurait pu être attrayante, cependant, aujourd'hui, le maudit voit sa condition sous un autre regard. Après avoir compris qu'il ne vieillirait jamais aux côtés de la femme avec qui il passerait le reste de sa vie, l'éternité semblait être bien ennuyeuse. L'ennui... Un temps fort de son existence, du moins ça l'était jusqu'à il y a de cela deux ans, lorsqu'il parti en cavale à la découverte de nouvelles horizons. Ennuyé par la routine à laquelle il se livrait ses dernières années, son voyage changea sa manière de voir les choses... Lui qui croyait sa vie belle et bien arrêté ce jour de décembre il y a douze ans, il se rendit finalement compte qu'il n'avait jamais été aussi vivant qu'aujourd'hui. Immortel, oui, mais un immortel traqué qui ne reste pas impossible à tuer. Observant la vie tel un spectateur, c'est un personnage assez solitaire qui ne prend pas le risque de s'attacher aux personnes qu'il côtoie de peur d'en souffrir plus tard. Il n'y pouvait rien, lui était condamné à rester tel qu'il était à 17 ans, une existence figé dans le temps. Il le sait, tôt ou tard, tous ces liens tissés disparaîtrons, se briserons comme tant d'autres encore.
    Aujourd'hui il semble avoir cependant reprit goût à la vie. L'ennui restant bel et bien présent, son air morose s'est quelque peu égayé ces dernières années, il n'est en effet aujourd'hui pas rare de le voir sourire voir même rire.
    Froid aux premiers abords, il s'avèrera être de bonne compagnie si vous êtes en mesure d'éveiller son intérêt. Distant, il ne créé cependant aucun lien avec autrui, ce qui explique sans doute le fait qu'il ne se souvienne que rarement de ses rencontres. C'est également quelqu'un de franc qui n'hésitera pas à vous dire ce qu'il pense, même si cela peut s'avérer être blessant, après tout, il s'en fout, il vous aura sans doute oublié d'ici une quinzaine de jours (une mémoire très sélective de toute évidence). De cette manière, peu osent l'approcher, inspirant une certaine crainte et le mystère absolu, Kazuki n'a absolument rien de chaleureux aux premiers abords, du moins jusqu'à se qu'il croise votre regard, le rendant tout à coup moins suspect, voir même attrayant par ce mystère qui semble l'entourer.
    En ce qui concerne ses passions, on peut citer la lecture: un véritable rat de bibliothèque capable de rester des journées entières assit dans un canapé à lire un roman: pourquoi se presser? Il a tout le temps devant lui. Le tout, avant de s'endormir paisiblement, se laissant aller doucement à la rêverie, ne voyant ainsi pas le temps qui passe autour.



  • Histoire :
    C’était un soir de Noël, alors que certains recevaient leur cadeaux, un petit garçon vit le jour. Un père et une mère peu présents, cet enfant grandit seul et se vit attribuer beaucoup de libertés…Trop peut-être. Les parents, eux, croyant bien faire compensaient leur absence par divers présents et argent, ce qui était loin de déplaire à Kazuki, non, il s'en accommodait même plutôt bien … Ne jurant à l'époque que par l'alcool, la fête et le nombre de ses conquêtes, cet adolescent grandit normalement, rien de particulier jusqu’à ce jour.
    Sa vie bascula la veille de son 17 ème anniversaire. Il savait son père impulsif et parfois dangereux, mais il n’aurait jamais cru devoir à affronter cette situation .
    Il devait être 23h, il était rentré chez lui plus tôt que d’habitude ce soir, ses parents étaient présents tous les deux, chose exceptionnelle, il se devait donc de ne pas les rater.
    Mais lorsqu’il ouvrit la porte d’entrée, aucune lumière n’était allumée. Peu soucieux, mais quelque peu surprit, le jeune homme alluma la lumière du salon, mais quelle fut sa surprise, ou y découvrant un corps gisant au sol, celui de sa mère. Figé d’horreur, cette image resta gravée dans sa mémoire, et il la garde encore aujourd’hui, comme une des plus douloureuses…
    Des traces de sang couvraient la pièce, des griffures sur le papier peint et au milieu un corps inanimé, baignant dans une marre de sang. On peut difficilement imaginer qu’un tel événement arrive et change en l’espace d’un instant tout ce en quoi vous croyiez, et pourtant…
    Une seule interrogation lui venait à l’esprit…Qui ? Vint ensuite une voix qui lui criait de s’enfuir le plus loin possible, de se réveiller de ce mauvais rêve mais trop tard.
    Dans la pénombre, une silhouette familière fit son apparition aux côtés du cadavre : son paternel ? Des marmonnements insensés brisaient le silence pesant qui s’était installé dans la pièce…

    « Cette sal*** … »

    Kazuki n’entendait rien, il observait seulement, pétrifié, la folie dont été victime son père . Un couteau en main, couvert de sang, le visage déformé par la haine, il fixait à présent son fils, l'air désespéré...Peut-être essayait-il d'être prit en pitié?Qui sait... La jeune homme gardait le regard braqué sur l'arme ensanglantée qu'il tenait en main et le regard de son père posé sur lui... Qu’auriez vous fait à sa place ? Il fuit bien évidemment, mais sa seule issue était le balcon et trente mètres de chute…A réfléchir
    Il y fonça pourtant, l'adrénaline fait bien des choses, elle vous empêche même de poursuivre le plus simple des raisonnement...Pourquoi avait-il couru jusqu'ici? Dans le but de gagner du temps? Mais qu'espérait-il? Les yeux rivés sur le vide, évaluant avec une rapidité fulgurante la hauteur et les dégâts que sa chute occasionnerait, le jeune homme fut traversé par une vague de désespoir, le néant, personne n'allait venir l'aider…Il le savait, c’était la fin, il n’avait pas la corpulence de son cher père ni les jambes pour sauter d’aussi haut. Tout en implorant ce père larmoyant qui s'avançait vers son fils, implorant lui même son pardon pour ce qu'il s'apprêtait à lui faire, tournant la tête en signe de négation, Kazuki, désemparé cessa à cet instant même de réfléchir...D’un geste désespéré, il fit une tentative pour passer par dessus la barrière du balcon, mais trop tard, déjà une main venait de lui saisir l’épaule pour le retourner brusquement. C’était un cauchemar, un cauchemar, il se le répétait sans cesse mais rien à faire, il ne se réveillait pas. Face à cet homme qui lui était inconnu jusqu’à présent, il ne pouvait plus reculer, terrifié…
    Il n’entendait plus rien, il voyait inlassablement les lèvres de son père sortir des immondices, incompréhensibles, mais il n’entendait plus rien…Le noir total. Terrorisé, le regard implorant, le jeune homme fixait inlassablement cet individu, son assassin...Il allait mourir, il avait encore des projets, qu'avait-il fait pour mériter un tel sort? Vint le moment fatidique, la victime ressentit une vive douleur dans le bas du ventre, lui déchirant littéralement les entrailles, une douleur indescriptible, mais vive. Un deuxième coup, le mourant baissa les yeux vers ce qui aurait du être son abdomen, il n'y vit qu'une tâche rouge écarlate, fixant avec horreur ce qui devait être ses propres tripes. Un nouveau coup porté à la poitrine, mais à ce stade...Kazuki se contentait à présent de regarder continuellement cet homme qui le lacérait de coups de couteau. Quoi...? Il devait rêver...Sa vue se troublait déjà…
    On le lâcha, il s’écroula sur le sol froid et glacé, et se rendit compte à ce moment là qu’il neigeait. Comment n'avait-il pas pu s'en rendre compte plus tôt?
    Les yeux levés au ciel, des étoiles traversaient le ciel… Alors voilà...Il allait donc finir comme ça, étalé sur le balcon, les tripes à l'air et s'étouffant avec son propre sang...Joyeux.
    "Merde", ce fut le seul mot qu'il parvint à l'esprit en résumant ainsi sa situation...C'était pitoyable, il avait imaginé mieux comme mort...Non en vérité il ne l'avait pas imaginé tout court. La trachée se gorgeant de sang, le mourant toussa avant d'en rire, il le prenait plutôt bien finalement, non? Il avait froid, ses membres refusaient de bouger et le sang s’engorgeait dans ses poumons, mais il y avait du bon dans tout ça: la douleur avait disparu... Son coeur, les batements s'amenuisaient...Le jeune homme ferma les yeux, un...deux...Un ultime battement...
    Puis le néant.
    Il se réveilla 5 jours plus tard à l’hôpital. Il ne comprenait pas… Il su plus tard par les journaux télévisés que son père s’était suicidé par pendaison après avoir massacré sa famille. Pourquoi ? Kazuki n’a toujours pas la réponse. Cependant, il est sûr d’une chose, il vit...
    Sortit, regardé de travers, les années passèrent et il essaya de nombreuses tentatives pour mettre fin à ses jours, poison, arme blanche, noyade, tout…Il finissait toujours pas se réveiller. Etait-il maso? Certainement pas, car si il se réveillait bien, la douleur, elle était bien présente à chaque tentative...Il abandonna finalement.
    Une chance ? Il le prit au début de cette manière mais plus aujourd’hui. Il n’a plus sa place parmi les vivants, il en est aujourd’hui convaincu, le temps s’est arrêté il y a déjà 12 ans pour lui. Il apprit ensuite l'existence d'une institution pour les personnes qui lui étaient similaires. En plein beug et rapidement devenu maniaco dépressif, cloîtré dans son petit appartement, il décida finalement d'y faire un tour. Il y resta quelques mois, l'ennui était toujours bel et bien présent, mais il avait retrouvé sa place au sein d'une "société" bien vivante. Il avait finalement reprit goût à la vie. Une remise en confiance qui le poussa finalement à quitter son nouveau foyer, mais quelle surprise l'attendait dehors...Les "maudits" comme on les appelaient étaient traqué, il n'échappa pas à la règle. Et pourtant il avait envie de vivre autre chose... Il entreprit un voyage de deux longues années. Une véritable cavale, certes, mais jamais le jeune homme ne s'est senti aussi vivant que ces deux dernières années. Son âme se réveilla alors que Kazuki était en prit en embuscade par plusieurs rebelles. Manque de chance, cette révélation n'eut pas les effets souhaités... Puisque s'ensuivit une longue et terrible séance de torture: un cas très intéressant. Un bon défouloir en somme, de quoi s'éclater quelques heures. Mais toute chose a une fin, et après lui avoir tiré une balle dans la tête et devant l'absence de réaction, le cadavre du jeune homme fut jeté au coeur d'une fosse au milieu d'autres cadavres (un commerce fleurissant). Il ne se réveilla que deux jours plus tard, sous un amas de terre et tâtant à l'aveuglette quelques corps inertes, (une expérience à oublier). Une voix le guida jusqu'à la surface, celle d'une fillette...
    Une résurrection de plus...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-darkness.forum-actif.net
Kazuki Mizuki
・◕ ∞ ◕・ ~ Bird ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 20
Age : 26
Age Rp: : 29 ans
Pouvoirs: : Immortalité
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Kazuki Mizuki   Mer 20 Mai - 18:10

Finis, par contre j'ai une question à propos des âmes (j'admets avoir du mal à en cerner le principe)
Ce seraient des âmes qu'on aurait arraché à leur corps pour les transplanter dans un autre être vivant???

(désolé si c'est pas ça j'dois être à côté de la plaque XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-darkness.forum-actif.net
Océane Sitsé
。◕ w ◕。 ~ Admin ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 938
Age : 28
Localisation : Sur les chemins poussièreux.
Age Rp: : 18
Pouvoirs: : Contrôle des songes
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Kazuki Mizuki   Mer 20 Mai - 20:48

Si c'est bien ça, pour information je me suis inspirée des âmes vagabondes de Stephenie Meyer. (Si ça peut en aider certains.)

Bref très bonne présentation, agréable à lire, ça fait plaisir~

Je valide.

_________________
Just me, a dream...

J'ai rêvé d'un champ de blés, coloré, il s'étendait à des kilomètres, si bien qu'il était impossible d'en distinguer la fin. Mais peut être n'y avait-il pas de fin.... Ni à ce paysage, ni à ce rêve. Un allé, sans retour.

End
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kazuki Mizuki   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kazuki Mizuki
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yuzuru Kazuki
» [VIème Tournoi] 8è de Finale : Yoruichi Vs Kazuki
» [Entrainement] Ashe VS Kazuki Silfrid
» Fiche Technique de Mizuki ou comment apprendre à miauler en 5 leçons.
» Sujet inutile : les significations de vos prénoms :P

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Institution :: • Présentations • :: Présentations.-
Sauter vers: