:: Forum fermé ::
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 nouvelle traque

Aller en bas 
AuteurMessage
Seikyo
。◕ w ◕。 ~ Neko ~
avatar

Masculin Nombre de messages : 280
Age : 27
Localisation : a la recherche des maudits
Age Rp: : 25
Pouvoirs: : Contrôle de Dasi
Date d'inscription : 29/07/2006

MessageSujet: nouvelle traque   Lun 11 Mai - 21:57

Il y a dans ce petit village pas plus de 25 cases, toutes si ridicules les unes que les autres... quel type de maudit allait pouvoir se cacher ici?

il fallait être rusé pour oser se cacher en ces lieux. La traque commençais. enfin cette adrénaline qui fusait en lui, la même que le jour ou il a appris l'existence de l'institution, ce lieu remplit de maudit ou il avais fallu user de ruse pour finalement ne rie en tirer... une lutte acharnée et vaine pour ne réussir a soudoyer aucun de ces maudits... et pour comble, réussir a tomber amoureux de l'une d'entre elles...

enfin la traque aujourd'hui était différente. Seikyo entra dans la première de ces cases. elle était vides, quelques poteries trainait dans un coin, probablement ce qui servait de vaisselle a ces stupides créatures ... de simples humains, innocents a ce qu'il parait. Seikyo entreprit de ramasser une assiette et une carafe, une sorte de jarre au fond plat.

il sorti devant la case, et lança alors l'assiette contre la case voisine. une dizaines de gens accoururent a la porte de leur cases. esquissant un sourire narquois, il lança alors la jarre-carafe (faute de description, il la nommais comme bon lui semblait) au milieu de la troupe ébahie. un homme s'avança et demanda dans un langage inconnu quelque chose du genre "que faites vous".

Seikyo: Moi pas causer ta langue, le vaudoo albinos, qui est le chef ici?

un homme s'avança alors, et lança "je dois être le seul ici a parler ta langue, jeune effronté, et si je suis venu vivre ici, ce n'est surement pas pour te l'entendre la parler, mais pour l'oublier. Pars maintenant avant d'aller gémir dans les jambes de ta pauvre mère."

Seikyo: Ma mère ne m'entendra plus gémir la ou elle est aujourd'hui, mais je vais me faire un plaisir d'entendre ton gémissement une longue éternité, maudit...

une tornade de sable vint alors foudroyer Seikyo, lui brulant les yeux sous cette rafale ensablée. Comme sortant de terre, une main de sable vint se dresser entre Seikyo et le maudit, pendant que ce petit peuple partait alors se réfugier dans leur cases respectives, sous des cris d'effrois...

Seikyo: Contrôle du sable... haha, bien, pas mal du tout... ne te sens tu pas meurtrit par cette voie de l'âme qui t'as été implanté?

"je ne vois pas de quoi tu parle, étranger" lui répondit alors l'homme, en rage. "je ne suis pas possédé, je n'ai qu'été soumis a une expérience scientifique il y a bien longtemps. mais si tu as su me trouver, tu dois savoir tout cela"

Seikyo: Ho, l'âme n'est donc pas encore éveillée... la tache sera donc d'autant plus facile...

"quelle..."

a peine la question posée, Seikyo, a moitié aveugle couru vers le puits, a centre du village. prenant un seau a coté de celui ci, il y enfonça sa tête pour retrouver sa vision.

la main de sable allait s'abattre sur lui lorsqu'un geyser s'échappa du puits et vint s'écraser sur le tas de sable devenu boue.

Seikyo: poussière, redeviendra poussière... le sable englué par l'eau ne tiendra pas longtemps, alors écoute moi bien. l'expérience scientifique a pour but de t'implanter une âme a ton insu, et cette âme t'as procuré un pouvoir, qu'a priori tu connais et que tu sais utiliser. Mon père est l'une de ses âmes qui ont été implanté, et je parcourt le monde pour détruire cette famille qui m'a été volé, après avoir exterminé les scientifiques responsable, je tue les éventuels hôtes de mon père pour tenter de le retrouver. voila la nature...

un saut carabiné Propulsa Seikyo a la porté du maudit, auquel il assena un coup fatal a la nuque. l'homme s'écroula...

Seikyo: ... de ma quête...

deux globules bleus s'échappèrent alors du corps du défunt, et Dasi les poursuivit jusqu'à les avoir absorbés. "que m'est-il?" se fit entendre une voie a l'intérieur de Dasi.

Seikyo: Sympa ton nouveau chez toi, hein? j'espère que tu t'y plait, car comme je te l'ait déjà dit, l'éternité, c'est long a vivre... tu as tout ton temps pour tenter d'éveiller l'âme qui te possédait a présent, cela me rendra un grand service, et si cette âme est celle de mon père, elle permettra d'épargner un grand nombre de tes semblables.

Seikyo prit la route de la plage quand une voie derrière lui, celle du premier homme a lui avoir parlé, retentit dans son dos...

Seikyo: ouais ouais, il est mort, dead, quick...

il fit alors un geste du doigt, et traça un arc autour de son coup comme un signe de mort. l'homme devint alors blême, et s'échappa de terreur, en s'effondrant contre un morceau de la jarre qui trainait. ensuite, il se releva sans demander son reste.

il va maintenant me falloir un quelconque moyen de transport pour traverser cette mer a la recherche de ce vieil institut. peut -être quelqu'un s'y trouverait encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.bbflash.net/index.forum
 
nouvelle traque
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle Traque : du 1er Juin au 1er Juillet 1459
» Nouvelle Traque : du 1er avril au 1er mai 1459
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Institution :: • Continent || Île • :: Cases.-
Sauter vers: