:: Forum fermé ::
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chacun ses raisons.

Aller en bas 
AuteurMessage
Océane Sitsé
。◕ w ◕。 ~ Admin ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 938
Age : 27
Localisation : Sur les chemins poussièreux.
Age Rp: : 18
Pouvoirs: : Contrôle des songes
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Chacun ses raisons.   Lun 28 Mai - 16:21

J'avais quitté liko lui affirmant que je la rejoindrais, oui , surtout, ne pas trainer, elle s'inquièterais sinon et me chercherais, mais avant de la rejoindre je devais, je devais le trouver, je voulais mettre les choses au claire, car mes choix étais fais, peus importe le sang qui devais couler, peus importe les personnes qui me faisais face, je voulais que la malediction continus, je voulais, égoistement, resté avec liko, et si pour celas je devais tuer, et bien ainsi se déroulerais ma vie, étais-je stupide de croire, qu'en agissant ainsi, tu ne m'oublierais pas?! oui certainement, mais j'avais l'ultime besoin, la conviction et le devoir, de te protéger, au prix de ma vie, de celles des autres, je me mis alors à crier, à l'attention de quelqu'un dont je ne savais rien.

Je veus être de votre côtés, je suis prete à tuer, même des maudits, je veus juste protéger Liko, réponder moi....

Je fixais ciel de mes yeux innocent, mon visage enfantin, relevé vers cet immensité bleu azur, je ne savais pas, ou plutôt je n'avais pas idées de la personne qui me guettais non d'ici, paisiblement j'attendais une réponse, j'allais basculer à ce moment précis, du côtés de celui qui avais jadis blesser ma soeur, mais j'avais dans l'esprit qu'elle étais capable aujourd'hui de ce défendre et que si nous nous faisions face, elle n'hésiterait plus à me tuer, il étais clair, que je n'avais rien à perdre.

Oui je veus me venger, je veus la protéger, je ne fait plus partie, de ce clan que l'ont apelle maudit, c'est finis....oui....finis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liko
。◕ w ◕。 ~ Admin ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 707
Age : 27
Age Rp: : 17 ans.
Pouvoirs: : Invoque les âmes.
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Re: Chacun ses raisons.   Lun 28 Mai - 16:36

J'étais tellement pressée de faire ce gateau que les dix minutes que m'avait demandée Océane passèrent si lentement. Au bout de trois je m'en alla et chercha mon amie. Je la retrouva au milieu du jardin, le visage levé vers le ciel, seule. Je lui demanda alors d'un ton neutre :

"À qui tu parles...?"

Je la regardais sans rien dire puis ajouta encore :

"Pourquoi tu parles de tuer des maudits...? Océane...."

Je ne savais plus comment réagir, je la regardais à travers mes yeux d'enfant, mon coeur battant de plus en plus vite je serrais mes manches en me mordant les lèvres. Pourquoi quitter le clan...? Pour moi? Je ne comprennais plus... La regardant avec une expression neutre, je ressentais en moi la peur de corrompre quelqu'un.

_________________
Ce qu'on apelle une raison de vivre est en même temps une excellente raison de mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océane Sitsé
。◕ w ◕。 ~ Admin ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 938
Age : 27
Localisation : Sur les chemins poussièreux.
Age Rp: : 18
Pouvoirs: : Contrôle des songes
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Chacun ses raisons.   Lun 28 Mai - 17:44

Je crias par surprise de voir Liko apparaitre, je begayais alors des mots qui m'échapais totalement, qui échapais à mon contrôle, je ne savais plus quoi penser, plus quoi dire, si j'ajoutai que c'étais pour elle, ou plus ou moin pour moi comment réagirait-elle?je mis alors mes mains devant mon visage avant de les enlever, laissant voir une expression grave qui disparaissa pour laisser place à celle de conviction.

Je veus changer de clan....jai mes raisons...oui des raisons de faire ce choix je suis désolé Liko.Je dois te décevoir, mais je n'est plus rien à perdre maintenant, jai la conviction, que c'est le bon choix.

J'étais tout simplement naïve de croire que tout changerais d'un simple claquement de doigt, je voulais partir du principe que si la malediction restais, elle serais toujours la, mais ce que je ne savais pas à ce moment précis, c'est que les années séparais même les meilleurs amies, et que la malediction sois ou ne sois plus la, sa reviendrais au même, ce que je ne savais pas non plus c'est que peus importe les killomètre qui nous séparerais, dans mon coeur elle existerais éternellement.J'allais surement le comprendre plus tard, mais comme disais notre mère, je fonçais souvent dans le tas sans trop réfléchir, j'agissais avec mes sentiments plus qu'avec ma tête, et je n'étais pas très attentive, tout ses point me rendais différente d'Elo qui je dois avouer, étais pour moi un modèle que je désirais atteindre, mais dont j'étais grand loin.Jai relevé la tête et je t'est fixé toi, ma petite soeur, j'avais envie de te prendre dans mes bras et de fondre en sanglots murmurant des mots d'excuse à tout vas, mais je ne pouvais pas, plus.

Liko jai pris ma décision et si pour sa je doit tuer des maudits, et bien j'agirais ainsi.

J'avais relevé la tête et je la fixais tendrement mais cette tendresse la dégouterais certainement, elle semblais si fragil à mes yeux, je voulais la protéger et je me repettais en boucle ses mots dans l'espoir de me réconforter, de me rassurer.

_________________
Just me, a dream...

J'ai rêvé d'un champ de blés, coloré, il s'étendait à des kilomètres, si bien qu'il était impossible d'en distinguer la fin. Mais peut être n'y avait-il pas de fin.... Ni à ce paysage, ni à ce rêve. Un allé, sans retour.

End
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liko
。◕ w ◕。 ~ Admin ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 707
Age : 27
Age Rp: : 17 ans.
Pouvoirs: : Invoque les âmes.
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Re: Chacun ses raisons.   Dim 3 Juin - 16:16

Me tenant à un arbre car mes jambes devenaient de plus en plus faibles, je regarda Océane puis penchant la tête vers le sol, je laissai quelques larmes dégouliner le long de mes joues pour enfin atterrir sur mes mains froides et tremblantes.

"P... Pourquoi...?"

Relevant ma tête brutalement pour me faire écouter, je me mis à crier de tout mon coeur tandis que les larmes qui parsemaient mon visage coulaient de plus en plus vite et abondamment.

"Pourquoi!? Pourquoi tu veut me protéger de cette manière!? Pourquoi...."

Me laissant glisser le long de l'arbre, je mis appuya en pleurant pendant un moment, répétant tout bas son prénom. J'eus alors un bond dans le coeur, un serrement insupportable et difficile. Je posa ma main sur ma poitrine et la serra de toutes mes forces en oubliant mes larmes. Je regarda Océane avec une immense crainte et m'avança dans les buissons. Lorsque mon corps fut en partit caché par le feullage, je me laissa tomber et ressentie une immense chaleur parcourir mon corps, une chaleur accompagnée de frissons interminables. Les battements de mon coeur devirent comme une alarme et en quelques secondes j'eus pris une dizaine de centimètres...

_________________
Ce qu'on apelle une raison de vivre est en même temps une excellente raison de mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océane Sitsé
。◕ w ◕。 ~ Admin ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 938
Age : 27
Localisation : Sur les chemins poussièreux.
Age Rp: : 18
Pouvoirs: : Contrôle des songes
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Chacun ses raisons.   Mar 5 Juin - 20:01

( désolé pour le retard, ceci dit bon courage pour la lecture!! xD )

Je la fixais de mes grand yeux sa détresse, ses sentiments purement humain me touchais rééllement moi si égoiste, mais préférant de loin éviter c'est reproches je choisis une seconde fois la solution de faciliter, quittant d'un pas lent la jeune fille sanglotant, lorsque que je me retourna elle se dérigeais vers les buissons. Tu semblais perdue à ce moment précis j'aurais voulus te tenir dans mes bras te murmurer comme une soeur "ne t'inquiète pas" mais je n'étais plus cette petite fille inocente , inconsiente, j'avais compris beaucoup en si peus de temps, c'étais même déroutant de voir à quel point j'avais grandis ne serais-ce en quelques instants. Mon corp étais devenus froid, la peur animais mon coeur, je n'oublierais jamais les émotions qui m'ont envahis. Me dirigeant tendrement vers toi avant de m'apercevoir d'une triste réalité.

Pardon liko-chan.... Je ne suis pas faite pour sa.. Pas pour cette vie.

J'avais dis sa avec un tel détachement que sa sonnais faux, oui il étais vrais que je ne trouvais guerre ma place dans cette socièté il faut dire que têtue et bornée comme je l'étais, vivre au jours le jours semblais me convenir, mais ces personnes m'entourant ne paressais pas du même avis, devoir me justifier constament m'agaçais, je voulais être libre?! Le pouvais-je vraiment...?! Non, et celas m'atristais, car je voulais marcher sur ce chemin, remplis de cailloux, et de piège en tout genre, mais je voulais marcher à tes côters, main dans la main, il ne nous restais rien de notre famille, mais ensemble, deux soeur, c'étais déja sufisant pour avancer. Je me rapellerais toute ma vie de ce moment celui ou je t'est prit dans mes bras, ou je t'est tenus, tout en pleurant silencieusement pour que tu ne sache pas que les larmes parsemais mon visage.

Je t'aime Liko, je t'aime comme une soeur, et même si sa parrais égoiste à tes yeux, même si tu ne me comprend pas, jai des raisons, de réagir ainsi, oui... Je peus comprendre, je peus parfaitement comprendre ce que tu resens, mais... Pardonne moi, je suis, ou plutôt je ne suis pas celle qui pourras constament te soutenir, ont ne pourras pas vivre éternellement ignorante parce que tôt ou tard, nos chemin s'éloigneront, car un jours nos mains devront se lacher, parce qu'un jours tu m'oublieras, oui pour tout sa, je veus, et je dois me révolter. Alors pardonne moi, finalement je ne suis pas si forte, non je suis égoiste.

Un sourire animas mon visage, je ne bougeais pas, j'étais ailleurs dans la lune très surement, contrairement à Elo- je n'avais jamais ressentis le besoin de m'évader jusqu'à présent, je criais à chaque fois que mes parents s'éxclamais "ohhh tu a grandis!!" je n'est jamais voulus ou souhaité devenir adulte, je trouvais ceux-ci trop complexe, menteur et fourbe, aujourd'hui encore je fuis alors que jai déja tant appris, un reflexe, assez villain je dois avouer mais si attachant. Il avais de part celas d'un autre je ne voulais pas que Liko oublis ce que l'ont avais été, ou même, que nos chemins ce sépare, seulement en agissant de la sorte je les brisais moi même, mais cette solution me semblais plus sur, en effet si Liko me détestais, elle m'oublierais plus facilement avec le temps, elle rencontrerais d'autres personnes ceux ci lui ferais oublier les blessures infligés par ces années.Alors mumurant de ma petite voix, encore enfantine....:

Ohh pincesse, envole toi vers le ciel.
Le chant résonne, malgrès les larmes.
Les villes sont vide ce soir, et les amies ce quittes.

L'une se retourneras pour fixer de ses yeux le ciel bleu.
Lautre avanceras tête baissé, le visage animé de larmes.
Le murmure nous poursuivras, mais un jours il se tairas.
Les blessures s'éttouferont, construisont nos vie...

Ohh Little angel, envole toi vers ce ciel.
Le vide qui empare nos coeur, semblable au brides du temps.
Un chant coloré à l'aquarelle, une douce symphonie.
Celle de deux soeur, et les amies ce quitte.

L'une se retourneras pour fixer de ses yeux le ciel bleu.
Lautre avanceras tête baissé, le visage animé de larmes.
Le murmure nous poursuivras, mais un jours il se tairas.
Les blessures s'éttouferont, construisont nos vie...

Oh little dream, envole toi vers ce ciel.
Les nuages recouvrent deux coeur innocent perdus par le temps.
Il ne nous resteras que des heures, des secondes, un souvenirs.
Just a memories, a reality, et les amies ce quitte.

Les amies ce quitte..... Gomenasai, I‘til the end.


Je continuais comme si celas pouvais me soulager et l'orsqu'elle les paroles prirent fin, je restas simplement muette, je l'avais laché, la main sur mon bras, tête relevé, oui ont ma toujours dis avance la tête haute, fais face, à tes actes, à tes choix, il étais temps que je prenne consience de mes responsabilités que je les assumes.Je me relevas pour me retourner, les bras tendus vers le ciel, je voulais des ailes pour voler, je voulais fuir, je trouvais la solution rassurante, rassurante....j'avais mal, le coeur serrer, une douleur imense, car je te blessais, t'ignorais, aLors que...j'avais besoin de ta présence, de cette petite présence, pour vivre.

_________________
Just me, a dream...

J'ai rêvé d'un champ de blés, coloré, il s'étendait à des kilomètres, si bien qu'il était impossible d'en distinguer la fin. Mais peut être n'y avait-il pas de fin.... Ni à ce paysage, ni à ce rêve. Un allé, sans retour.

End
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liko
。◕ w ◕。 ~ Admin ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 707
Age : 27
Age Rp: : 17 ans.
Pouvoirs: : Invoque les âmes.
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Re: Chacun ses raisons.   Mer 6 Juin - 12:54

Mon corps gelé face à l'écart de température entre une immense chaleur et un froid de saison, je me redressa, faillis tomber à plusieurs reprises comme un jeune faon apprenant encore à marcher. J'essayai de crier, rien. Ma gorge me fis un mal de chien, je plaça ma main droite contre mon cou et constata le mal. J'avais grandit trop vite et en grandissant la voix change aussi mais du jour au lendemain, cela l'abîmait. Ma voix d'abord faible et aiguë laissé échappé un "Océane..." à peine audible. Me rapporchant d'elle en m'appuyant sur tout ce que je pouvais, je me remis à pleurer, répétant encore tout bas son prénom, le plus fort que je pouvais dans cette situation. Elle était si proche et pourtant si loin... Pourquoi s'éloignait-elle tant de moi, de mon coeur...? Une soeur, une famille, c'était ce qu'elle représentait pour moi. L'espoir d'un jour pouvoir oublier mon passé et être à nouveau heureuse sans penser à autre chose qu'à nous deux. Puis, enfin arrivée, je la serra par la taille et colla ma tête contre sa nuque, elle n'était que de dos et pourtant, j'avais cet espoir secret de croire qu'elle m'attendait. Ce que je voulais : vivre avec elle jusqu'à ma mort. Je ne supporterais pas l'idée que quelqu'un lui fasse du mal et je me battrais pour elle, jamais, jamais je ne laisserais quelqu'un faire du mal à ma seule famille... À mon unique raison de vivre. Me blottissant dans son dos brûlant, je murmura tout bas : "but..."
Oui.
J'avais enfin atteint mon but, celui que je cherchais depuis tout ce temps : le bonheur...

_________________
Ce qu'on apelle une raison de vivre est en même temps une excellente raison de mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océane Sitsé
。◕ w ◕。 ~ Admin ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 938
Age : 27
Localisation : Sur les chemins poussièreux.
Age Rp: : 18
Pouvoirs: : Contrôle des songes
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Chacun ses raisons.   Mer 6 Juin - 14:00

Tête levé, fixan un point invisible, je prononças seulement "friends" amis, ce terme si employé, ce réconfort bien présent, ses sentiments puissant.

Moi aussi jai atteins mon but.

Un sourire animas un visage grave, alors que mes yeux rougies par les larmes fuyais ton regards, je me suis retourné sans même prévenir, d'un geste plein de tendresse, je t'est serré dans mes bras, je n'arrivais, ou plutôt je ne pouvais pas te lacher.Alors jai mumuré...:

Pardon....

Je me suis écarté, je t'est poussé d'une force assez violente qui ne me ressemblais pas, moi cette petite fille ou cette adulte innocente, et finalement jai prononcés des mots d'une grande amertume, si dur...sa ne me ressemblais pas, et pourtant dans mon regard régnais tant de colère, tant de haine.

Je te déteste!!!!!!!!

J'ai courus jusqua en perdre mes propres repères, mon coeur battais tellement fort, et mes mains tremblaient, finalement alors que je m'étais éloigné de toi et enfoncé dans la fôret je me suis mise à sangloter, j'éttoufais, ma respiration sacadée, c'est vrais, j'avais presque oublié ses crises, il faut dire que depuis quelques temps je me portais plutôt bien, enfin....L'important c'est qu'elles se soient calmé, je n'est pourtant pas bougé, à genoux sur l'herbe encore mouillé des pluies de ce triste mois, et de mes propres larmes, je n'avais plus la force de me relever, j'avais besoin de temps, et je devais tout faire, pour que tu me haïs toi que j'aimais tant, ma little sister.

*si tu me déteste alors tout deviendras plus simple, car il n'y auras aucun regrets, aucun regrets, et le temps effaceras, les blessures, le mal que je t'aurais fait, je dois m'éloigner, si je veus te proteger.*

_________________
Just me, a dream...

J'ai rêvé d'un champ de blés, coloré, il s'étendait à des kilomètres, si bien qu'il était impossible d'en distinguer la fin. Mais peut être n'y avait-il pas de fin.... Ni à ce paysage, ni à ce rêve. Un allé, sans retour.

End
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liko
。◕ w ◕。 ~ Admin ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 707
Age : 27
Age Rp: : 17 ans.
Pouvoirs: : Invoque les âmes.
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Re: Chacun ses raisons.   Mer 6 Juin - 19:00

Lorsque tu me poussa brutalement je t'observa, cet instant me parut durer une éternité. Mon corps frêle entra en contact avec le sol et la tête dans la pelouse humide je te regarda t'enfuir... Puis, tu me crias que tu me détestais, ces mots... Ces mots si simple à dire et pourtant si dure à entendre... Allongée sur l'herbe, ma nuque baignant dans cet océan de verdure, je resta seule. À ce moment là, j'espérais tant que quelque chose se passe... J'espérais juste mourir. Mais qu'avais-je fais...? Je me souviens que ma grand-mère me répétait souvent "Sois curieuse ma fille, pour ne pas mourir dans l'ignorance..."
Oui c'est ça, je n'abandonnerais pas si facilement la seule chose qui me permet encore de sourire.
Me relevant en tremblant, j'avança en suivant les fleurs écrasées sous ses pas frénétiques.
"Par là" je chuchotais-je tout bas.
J'entra moi aussi dans la forêt et chercha Océane du regard. Personne. Puis prennant toute la voix que j'avais, de toutes mes forces, je me mis à crier dans cette forêt abandonnée
:

"OCEANE! Pourquoi tu me déteste!? Qu'est-ce que j'ai fais...! Dis-moi pourquoi tu ne m'aimes plus! Océaaaneee!"

Puis démunie et sans espoir, je me mis à pleurer bruyamment et à courir, posant mes pieds dans des fourrés, des jougères, j'avançais en l'appelant.
Ma voix tel un appel au secours contre cette triste, je criais son nom...

_________________
Ce qu'on apelle une raison de vivre est en même temps une excellente raison de mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océane Sitsé
。◕ w ◕。 ~ Admin ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 938
Age : 27
Localisation : Sur les chemins poussièreux.
Age Rp: : 18
Pouvoirs: : Contrôle des songes
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Chacun ses raisons.   Mer 6 Juin - 20:16

Mon regard s'élevas à ses appels, je l'aimais oh Eloria si tu savais les liens qui nous unissais elle et moi étais bien bel les même que ceux de deux soeur, je me rapelle encore ce jours ou jai laché ta main , ou je t'est perdues de vue, la famille qui m'avais receuillis ce sentais démunie, je ne te l'est jamais dit mais tous les jours je sortais dans ce petite jardin et je criais avec ma voix d'enfant ton prénom, personne ne répondais à ses cries, finalement je sanglotais complètement perdue sans ta présence.Est-ce que Liko ressent sa elle aussi?! est-ce si égoiste que sa?je ne sais plus je ne comprend pas, aide moi....

Je te déteste....je t'aime.... Des paroles innocente, ignorente.

Me relevant j'avancas avant de me retrouver à ses côtés elle étais dans un tel état mais moi aussi, à vrais dire.Je la regarda alors de mes grand yeux, lui murmurant des mots avec une tel froideur.

Laisse moi, tu me gène, à me suivre, à crier mon nom à tout vas.Je n'est pas besoin d'une enfant dèrière moi!

Je me suis alors retourné avant de me mordre les lèvres, bien sur je ne le pensais pas, mais c'étais mieu ainsi, je me tenais droite, je l'ignorais tout simplement.

_________________
Just me, a dream...

J'ai rêvé d'un champ de blés, coloré, il s'étendait à des kilomètres, si bien qu'il était impossible d'en distinguer la fin. Mais peut être n'y avait-il pas de fin.... Ni à ce paysage, ni à ce rêve. Un allé, sans retour.

End
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liko
。◕ w ◕。 ~ Admin ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 707
Age : 27
Age Rp: : 17 ans.
Pouvoirs: : Invoque les âmes.
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Re: Chacun ses raisons.   Jeu 7 Juin - 13:47

Je me redressai avec difficultés, baissa la tête au sol et laissa mes larmes dégouliner le long de mon visage pour s’enfuir de par mon petit nez pâle. Je laissa alors échapper des mots auxquels j’avais toujours songés.

« Alors c’était bien ça… Je savais que je te collais trop, que je te gênais. Je ne suis pas non plus mature comme on pourrait l’attendre… »

Des mots uniquement destinés à moi même, je regarda ma vie glisser entre mes doigts, ma respiration ralentir et ma gorge s’assécher. Je me mis alors à crier, pour qu’elle puisse m’entendre malgré les mètres qui nous séparaient.

« Tu sais ! Tu es ma seule famille, mon unique raison de vivre alors. Pardonne moi... S'il te plaît..... »

Puis sur ces mots, je ferma les yeux, m’asseyant contre un tronc d’arbre et songea à ma mère, à la femme que je n’avais jamais vue de ma vie.

« Prend-la. Prend ma vie maman… Je veut enfin rendre le bonheur que papa attendait… Celui que j’ai égoïstement gardé pour moi… »

Je ferma mes yeux désormais clos, pensa à mon père, mais entre chaque pensés venaient se glisser les images de ma sœur de cœur. Puis alors que le processus allait s’enclencher, mes yeux se rouvrirent et je regarda la forêt, collant ma tête contre l’écorse, je murmura entre mes dents. "De toute manière, ça ne me change pas vraiment d’avant…" Et je resta là, immobile, seule au milieu de mes problèmes, interdite d’accès dans un monde où le bonheur pouvait enfin exister… J'espérais tellement mourir, j'avais tellement envie d'en finir... Mais à près tout, le suicide était impossible... "Je t'aime." murmurais-je avant que ma respiration ne devienne lente et mes battements de coeur long et légers... Comme un petit ourson, je ne me réveillerais que lorsque je serais sûre que la froidure de la solitude ne viendra pas avant longtemps... Sur cette pensée, je m'endormie....

_________________
Ce qu'on apelle une raison de vivre est en même temps une excellente raison de mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océane Sitsé
。◕ w ◕。 ~ Admin ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 938
Age : 27
Localisation : Sur les chemins poussièreux.
Age Rp: : 18
Pouvoirs: : Contrôle des songes
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Chacun ses raisons.   Jeu 7 Juin - 20:46

Mes yeux s'embuère de larmes que je conaissais pas, et puis tellement affaiblis par mes propres pensées je suis retomber sur le sol dur, que je trouvais particulièrement froid, mes sanglots casiment silencieux, s'emplifièrent de cries, cette sensation m'envahissant étais désagréable, j'avais l'impression d'étouffer, les mains serrant mon pul, puis finalement de longues minutes s'écoulèrent avant que je ne me rende compte que mes mains étais devenus purement et simplement invisible, cet alors que mon coeur scessas, peut-être pour la première fois de ma vie....de battre.Mon corp s'étalant sur le sol, inconsiente, dans un comas, et pourquoi lutter?! j'en avais assez....Le bruit de cloches, me fit lentement ouvrire les yeux, l'herbe me chatouillais le nez, je me suis alors relevés, j'avais repris des couleurs, et mes mains redevenus "réel".Je ne pouvais plus continuer ainsi, se battre, c'étais la seul chose qu'il me restais maintenant, oui j'avancerais, tu avais enfin laissé tomber la partie, tu avais crus ses mots alors qu'il n'étais en aucun vrais, mais d'un certaine mannière je t'en remerciais.Je me dirigeas alors vers un lieu ou j'étais sur de pourvoir me resourcer, de me reposer.

_________________
Just me, a dream...

J'ai rêvé d'un champ de blés, coloré, il s'étendait à des kilomètres, si bien qu'il était impossible d'en distinguer la fin. Mais peut être n'y avait-il pas de fin.... Ni à ce paysage, ni à ce rêve. Un allé, sans retour.

End
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liko
。◕ w ◕。 ~ Admin ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 707
Age : 27
Age Rp: : 17 ans.
Pouvoirs: : Invoque les âmes.
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Re: Chacun ses raisons.   Ven 8 Juin - 14:46

Mon corps froid lové entre ceux d’une famille de chiens sauvages m’ayant uniquement recueillie car comme à chaque fois, ils pouvaient lire mes pensés. Ainsi, ils avaient sut que je ne voulais plus être seule. Ils avaient réussit à m’emmener dans une sorte de petite grotte qui rasait le sol et qui mesurait la même taille que moi en longueur, ainsi j’avais put y rentrer malgré les plutôt grands risques d’éboulements. Cela faisait un mois que j’étais entre la vie et la mort dans ce trou perdu, l’été était enfin là, enfin, c’était ce que je croyais. Je me réveilla doucement, sans chercher réellement à vivre. Je regardais les fleurs et hautes herbes qui se dévoilaient devant moi tandis que je sautais dedans en riant et en jouant avec les chiots de la mère. Cela faisait une semaine que je vivais ainsi, mangeant de la viande crue et souvent pleine de mouches et de terre, je faisais partie de la famille, chose plutôt bizarre. Puis assise sur la colline, j’observais quelques personnes passer sans me voir et ainsi, je pouvais regarder le coucher de soleil sans qu’on m’aboie dessus pour rentrer car, dès que je voyais un humain, je devais cesser de bouger. Règle que je suivais plutôt bien. Puis en voyant un maudit passer, je me demandais soudain ce qui m’arrivais. Je cherchais la simplicité en fuyant tout les obstacles. Puis je ne pouvais pas vivre éternellement comme les animaux….. Me retournant vers les chiots, je leur annonça mon départ en leur disant que je les aimais de tout mon cœur.
Puis je partie, la tête pleine de paroles, de souvenirs, j’avançais. Mes bas pleins de terre et ma chemise désormais verte et marron, j’avançais, l’air triste, je continuerais ma course vers le bonheur ou était-elle déjà finie… ? De toute manière, je n’attendrais plus rien, je m’allongerais sur mon lit, me laisserais pourrir et attendrais qu’un jour quelqu’un vienne me chercher, ce que d’ailleurs je fis…

_________________
Ce qu'on apelle une raison de vivre est en même temps une excellente raison de mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chacun ses raisons.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chacun ses raisons.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chacun son tour...! Bito, à toi de jouer.
» Chacun sa route chacun son chemin ? [ Libre 1 Personne ]
» Le foie à ses raisons que l'alcool ignore...{PV Raynox}
» Chacun a en lui son petit monstre à nourrir [PV Elena]
» A chacun son histoire. [Pv: Matilda Grey]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Institution :: • Archives • :: Archives. :: Version 1.0 :: Jardin-
Sauter vers: